GBcopie
Chamonixpanorama

Refuges de Sales et Platé (Flaine - Les Grandes Platières)

item1
Refuge Sales Platé
Logoescalade
C’est une randonnée en boucle

Emprunter la télécabine des Grandes Platières. A la sortie de la télécabine (2480m), table d’orientation. Vue exceptionnelle sur la chaîne du Mont-Blanc de l’Aiguille Verte aux Dômes de Miage, mais aussi la chaîne des Fiz et le Mont-Buet. Ne pas trop s’attarder car il y a du chemin…

Prendre sur la gauche la piste carrossée en direction du Lac de Gers. Belles vues sur Flaine en contrebas sur la gauche et sur le désert de Platé à droite.

Le désert de Platé est une curiosité géologique. Face au Mont Blanc, ce plateau calcaire est composé en majorité de lapiaz, crevasses rocheuses creusées par les glaciers et les eaux de fonte.

En 30mn, on arrive « Au-dessus du Col » (2310m). Contourner par derrière la Tête pelouse puis rejoindre en 10mn « Combe des Foges amont » (2265m). Descendre dans la combe où il y a souvent un troupeau de moutons gardé par un patou.

On rejoint la bifurcation « Combe des Foges aval » (2160m) en 30mn depuis « Au-dessus du Col ». Laisser le sentier qui continue à descendre vers le lac de Gers et prendre à droite en direction des chalets de Sales.

A 1h15 du départ, on arrive à Pierre Carrée (2120m), belle vue sur les chalets de Sales en contrebas.

Et 30mn plus tard, on rejoint la chapelle de Sales(1867m) qui précède le refuge de Sales (1877m).

Faire une pause avant d’emprunter le GR96 qui traverse Le Grand Pré que l’on atteint en 25mn (1912m) puis la Combe de l’Ours en 15mn (1990m).

2 itinéraires possibles pour rejoindre le Col de la Portette, les temps sont à peu près équivalents. Le premier GR96 qui continue sur la droite en direction des Lacs des Laouchets indiqué à 1h25 est celui à emprunter. A noter que j’ai manqué cette bifurcation, attirée par les randonneurs gravissant la montée pénible du Passage du Dérochoir, droit devant. Par suite, j’ai dû faire la traversée pénible aussi d’un pierrier sur la droite, un peu avant d’arriver au Dérochoir, direction du Col de la Portette non indiqué sur la carte mais non fléché. Belle vue sur le Grand Pré.

Ces 2 itinéraires se rejoignent à La Portette (2275m) Belle vue sur les lacs des Laouchets en contrebas. Vous pouvez pique-niquer là si vous ne l’avez pas déjà fait, il reste encore 15mn pour rejoindre le col de la Portette (2354m).

Depuis le col, la descente s’effectue avec vue en contrebas sur les chalets de Platé.

Après 50mn de descente, on atteint une bifurcation ; laisser le sentier qui continue vers le refuge de Platé (indiqué à 5mn, vous pouvez faire un aller-retour jusqu’au refuge si vous êtes dans les temps, très belle vue sur la vallée de Sallanches) et prendre sur la droite pour remonter en direction de la télécabine des Grandes Platières (indiquée à 1h20).

Après 45mn, laisser sur la gauche le sentier principal (GR96) qui rejoint le Col du Colonney et couper sur la droite par un sentier balisé par des points rouges au sol qui traverse le désert de Platé pour rejoindre la télécabine des Grandes Platières. La progression dans les lapiaz du désert de Platé n’est pas très rapide et il faut rejoindre la télécabine avant sa fermeture, sinon vous devrez redescendre à Flaine à pied. Toutefois, si vous êtes dans les temps, vous pouvez faire un petit détour par le Col du Colonney (2321m) car il y a souvent des bouquetins à observer.

Après la randonnée, s’il vous reste encore des forces, vous pouvez faire un tour de la station de Flaine qui dispose d’immeubles classés à l’inventaire des monuments historiques et de sculptures monumentales réalisées par Jean Dubuffet, Pablo Picasso et Victor Vasarely.

Construite par l’architecte Marcel Breuer dans les années 1960, Flaine (1600m) est une station créée dans la montagne avec des critères de modernité et de rentabilité répondant à la démocratisation du ski dans ces années-là.